Des escaliers pour personnes handicapées

Lecture 4 min.
Illustration monte-escalier

À domicile, au travail, en ville…, les escaliers sont le principal adversaire de la mobilité. Que l’on se déplace en fauteuil roulant ou à l’aide d’une canne, que l’on souffre d’une déficience auditive, visuelle ou physique, ces quelques marches, trottoirs et autres obstacles du quotidien sont de véritables freins à l’autonomie et à l’indépendance.

La loi Handicap de 2005 et une certaine prise de conscience ont permis des aménagements et développements de solutions pour l’accessibilité. Le monte-escalier handicapé en fait partie. D’autres innovations parviennent par ailleurs immerger.  Leur objectif : permettre aux personnes à mobilité réduite (PMR) de se déplacer partout, en toute sécurité, sans pour autant attendre que notre environnement soit entièrement adapté aux différentes formes de handicaps.

Illustration
Monte escalierQuel est le tarif pour un monte escalier ?Les prix peuvent varier selon votre projet.
Calculez maintenant

L'accessibilité, un problème du quotidien

Devant des estimations grandissantes du nombre de personnes handicapées et dont la mobilité est réduite, les pouvoirs publics ont promulgué la loi dite loi Handicap. En 2005, cette loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées encadre, entre autres, les normes et conditions d’accessibilité. Par accessibilité, on entend la possibilité donnée à tous d’accéder, selon les mêmes conditions, au travail, à la santé, à l’éducation… mais aussi aux transports, aux ERP (établissement recevant du public), etc.

Dès lors, s’il est un lieu qui doit, en urgence, s’adapter aux différentes situations de handicap, c’est bien le milieu urbain. Marches, trottoirs, escaliers, seuils trop hauts… sont autant de freins à l’accessibilité qu’il s’agit de lever.

Par ailleurs, avec une durée de vie qui a tendance à s’allonger, le maintien à domicile des séniors fait aussi partie des grands enjeux de demain. Là aussi, les solutions se multiplient pour que toutes les personnes âgées qui le souhaitent puissent continuer à vivre dans leur maison, même si celle-ci compte des escaliers raides et étroits. En cela, les monte-escaliers, lesquels donnent droit à un crédit d’impôt, sont une réelle opportunité.

Devis Gratuit & Sans engagementAvez-vous besoin d'un monte escalier ?
oui
non
Illustration

Les solutions qui existent pour faciliter l’accessibilité

Il existe d’ores et déjà des solutions pour équiper les escaliers, que ce soit à domicile ou dans les ERP :

  • Le monte-escalier : un fauteuil électrique monté sur un rail et adapté aux escaliers droits et tournants ; le trajet se fait confortablement et en toute sécurité. Ce dispositif s’adresse aux seniors et à tous ceux éprouvant des difficultés à monter et descendre des marches, à l’intérieur et à l’extérieur.
  • La plateforme élévatrice : à la place du siège, le monte-escalier est pourvu d’une plateforme sur laquelle peut être installée une personne en fauteuil roulant. Ces élévateurs peuvent suivre les courbes d’un escalier quand la place est suffisante. Si ce n’est pas le cas, l’on peut opter pour une plateforme élévatrice verticale, laquelle peut être fixe ou mobile, et fonctionnera à la manière d’un ascenseur. Là aussi, une utilisation extérieure ou intérieure est possible.
  • Les ascenseurs de maison, ou mini-ascenseurs : chez vous, à votre domicile, il est possible d’installer un mini-ascenseur. Souvent très compacts, ces élévateurs peuvent s’installer en de nombreux endroits, même à l’extérieur de la maison.
  • Les kits monte-escalier pour fauteuil roulant : les fauteuils roulants peuvent être équipés de chenilles ou d’un système à assistance électrique, comme un diable, permettant à un accompagnant de franchir plus facilement les escaliers et autres obstacles. Ces produits ne garantissent pas une indépendance totale puisqu’une aide extérieure est nécessaire.
  • La rampe d’accès : leur inclinaison et longueur sont encadrées par des normes bien précises et ces rampes peuvent être intégrées au bâti ou être escamotables.
  • Les normes d’accessibilité pour les escaliers : de manière générale, afin que des escaliers puissent être empruntés par tous, il est un certain nombre de normes à respecter. Éclairage, signalétique visuelle et tactile, revêtement antidérapant, bande d’éveil de vigilance, contremarche… permettent de sécuriser n’importe quel type d’escalier.

Tous ces équipements répondent individuellement à un certain nombre de besoins : type de handicap, degré de mobilité, âge, configuration de l’espace, des escaliers, de la maison... En fonction de ces derniers, mais aussi de son budget, l’on optera pour tel ou tel type de solutions, après avoir fait établir un devis par des experts. À savoir que la plupart de ces solutions donnent droit à des aides financières. Qui plus est, le secteur de l’accessibilité, de la mobilité et de l’aide au maintien à domicile s’enrichit régulièrement d'innovations, comme le fauteuil roulant monte-escalier.

Illustration
Monte Escalier : Comparez des devis en ligneLes prix peuvent varier selon votre projet.
Comparez maintenant

Des escaliers convertibles en rampe pour fauteuil roulant, une innovation à suivre

Les rampes d’accessibilité permettent aux personnes en fauteuil roulant et à mobilité réduite d’accéder partout, malgré la présence de marches. Ces rampes peuvent être fixes ou amovibles. Lorsqu’elles sont mobiles, elles peuvent se rétracter de façon automatique ou manuelle.

Il y a quelque temps, le designer Cha Wen Jie a imaginé un nouveau concept de rampe pour aider les personnes handicapées à franchir n’importe quel escalier. L’installation qu’il imagine prévoit de transformer un escalier en rampe à la demande. En actionnant un système simplement à l’aide d’un levier, les marches s’aplatissent selon l’angle de la pente de l’escalier. Cet escalier pour personnes handicapées présente plusieurs avantages, essentiellement d’ordre structurel et fonctionnel. Grâce à cet escalier, pas besoin de réaliser de gros travaux de maçonnerie puisque le système se positionne simplement sur la structure existante. Comme elle est installée de façon pérenne, elle évite aussi que l’on ait à transporter et à manipuler une rampe mobile. Enfin, son entretien est minime et elle réunit toutes les conditions de sécurité : bandes de signalisation, surface antidérapante, palier…

Ce type de rampe ne semble pas pour le moment pouvoir s’adapter à un escalier tournant, d’autant plus si celui-ci est fait de courbes et sans palier intermédiaire. Seul un escalier droit pourrait donc bénéficier de cette installation. À notre connaissance, cet escalier convertible est pour le moment encore à l’état de projet.

Illustration
Monte Escalier : Comparez des devis en ligneLes prix peuvent varier selon votre projet.
Comparez maintenant