Fauteuils roulants monte escalier : possibilités, limites et prix

Illustration monte-escalier

Malgré la loi Handicap de 2005, les personnes à mobilité réduite, et a fortiori toutes celles se déplaçant en chaise roulante, se heurtent chaque jour à de nombreux obstacles. Dans l’espace public, il est encore trop rare que les institutions, les magasins et autres restaurants soient équipés pour accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR).

Depuis quelques années, une révolution a pourtant lieu dans le monde des monte-escalier handicapé. En effet, plutôt que d’attendre que l’environnement soit adapté aux fauteuils roulants, ce sont ces derniers qui s’adaptent à leur environnement. Le but : permettre aux personnes en fauteuil roulant de vivre en totale autonomie.

Illustration
Combien coûterai mon monte escalier ?Les prix peuvent varier selon votre ville et votre projet.
Estimez

Fauteuil roulant qui monte les escaliers : le point sur les avancées techniques

Les fauteuils roulants monte-escalier sont encore relativement confidentiels sur le marché. Seuls quelques fournisseurs et entreprises développent et commercialisent ces produits révolutionnaires. Certains d’entre eux sont encore à l’état de prototype.

L’un de ces premiers fauteuils roulants a été créé par l’inventeur du Segway, Dean Kamen. Mais son prix prohibitif l’a conduit à un échec commercial. Ce fauteuil baptisé iBot aura vécu de 2001 à 2009 pour un prix de plus de 25 000 euros. Aujourd’hui, la société DEKA s’est associée à Toyota pour produire un tout nouveau iBot, plus accessible. Ce modèle est actuellement pourvu de 6 roues, ce qui les distingue des autres fauteuils roulants monte-escaliers, montés pour leur part sur chenilles.

Il en va ainsi du TopChair-s, un fauteuil développé et fabriqué à Toulouse et dont la commercialisation remonte aux années 2006-2008. C’est l’entreprise Logo Silver qui en est à l’origine. Ce fauteuil est muni de deux chenilles, lesquelles se déploient quand un escalier est à franchir, que ce soit dans le sens de la montée ou de la descente. Ce fauteuil roulant du futur « made in France » fait l’objet d’un remboursement par la Sécurité sociale.

Enfin, un petit nouveau devrait arriver sur le marché d’ici 2018. Pour le moment, le Scewo est à l’état de prototype. Il s’agit de la 2e version d’un appareil appelé auparavant Scalevo. Ce projet est mené par une équipe d’étudiants de l’Ecole polytechnique de Zürich. Le fauteuil roulant Scewo est lui aussi muni de chenilles pour pouvoir franchir tous les obstacles et tous les terrains accidentés. Il est plus compact que le TopChair-s et pourrait passer à travers toutes les portes d’une largeur standard.

Illustration
Comparez les montes-escaliers en ligneRecevez des devis gratuits & Sans engagement
Comparez

Possibilités d’utilisation et avantages

Ces fauteuils roulants du 21e siècle poursuivent tous l’objectif de faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. A la maison, en ville, au travail…, plus aucun aménagement ou terrain n’est infranchissable. Absence de rampe, de plateforme élévatrice, d’ascenseur, d’accès handicapé… : qu’à cela ne tienne, avec ces fauteuils roulants tout-terrain, l’on se déplace en toute liberté et sécurité.

Les principales caractéristiques de ces différents modèles et prototypes de fauteuils roulants monte-escalier sont pour l’heure les suivantes :

  • Grâce aux chenilles, tous les escaliers droits peuvent être franchis, quel que soit leur matériau et même s’ils ne disposent pas de contremarche. Les sols mouillés ne sont pas un frein non plus. Les chenilles se déplient automatiquement quand un obstacle, comme un trottoir par exemple, est détecté.
  • Franchissement de marches jusqu’à 20 cm de hauteur
  • Des pentes à 33° (65 %) peuvent être franchies sans heurts
  • La vitesse est limitée à la montée comme à la descente
  • L’alignement du fauteuil avec l’escalier est corrigé automatiquement
  • Une autonomie suffisante pour pouvoir redescendre les escaliers en cas de panne pendant la montée
  • Le maintien du siège et de de l’assise à l’horizontale quelle que soit la pente de l’obstacle à franchir
  • La prise en main est facile et rapide
  • La sécurité est de mise avec ceinture de sécurité, capteurs, système de freinage…
Illustration
Estimez le prix de votre futur monte escalier!Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Inconvénients et limites

Le principal inconvénient est sans aucun doute le fait que peu de modèles existent pour le moment sur le marché de la mobilité. Ce qui s’accompagne de prix élevés, souvent considérés comme inabordables, même si une prise en charge par la Sécurité sociale est prévue.

D’autres limites peuvent également être mentionnées. Pour autant, les avancées technologiques sont telles qu’elles devraient peu à peu se résorber :

  • La lenteur d’ascension et de descente des marches
  • L’impossibilité de franchir des escaliers tournants. C’est à l’escalier droit standard que ce type de produit est pour le moment le mieux adapté.
  • La difficulté à franchir des escaliers tournants dont les paliers intermédiaires ne sont pas suffisamment larges
  • Des chenilles qui peuvent endommager certains revêtements de sol, comme la moquette ou le parquet
  • Le caractère imposant du fauteuil, qui ne permet pas de passer à travers toutes les portes ou de s’engager dans tous les types d’escaliers

Les autres solutions

D’autres solutions, plus courantes pour le moment, existent pour faire monter des escaliers à un fauteuil roulant :

  • Un élévateur de fauteuil roulant : il s’agit de plateformes, que l’on peut aménager tant à domicile que dans l’espace public, à l’intérieur comme à l’extérieur. Ces plateformes sont soit inclinées, soit verticales, fixes ou mobiles
  • Un mini-ascenseur : il permet l’accès à un étage ou à plusieurs étages, de la même manière que les élévateurs
  • Une rampe d’accès : installation rapide et facile

Ces installations permettent d’accéder à de nombreux endroits, notamment à la maison, et sans l’aide d’une autre personne. D’autres systèmes existent, mais permettent moins d’indépendance :

  • Un monte-escalier électrique pour chaise roulante : fonctionne à la manière d’un diable et demande l’aide d’un accompagnant
  • Un kit de chenilles qui aide au franchissement, mais demande à ce que l’utilisateur s’appuie sur la rampe d’escalier

Prix des fauteuils roulants monte-escalier

Pour connaître le prix exact de ces fauteuils roulants, il est nécessaire de contacter les constructeurs et distributeurs. Actuellement, le modèle TopChair-s coûterait 10 à 12 000 euros, dont un peu plus de la moitié est pris en charge par la Sécurité sociale. Pour les autres modèles, comme il s’agit de prototypes, difficile d’imaginer leur prix. Pour autant, les créateurs de l’iBot ne devraient plus sortir une machine à plus de 25 000 €, échaudés par leur première expérience. Quoi qu’il en soit, le prix d’un tel appareil est à mettre en relation avec celui d’un fauteuil électrique augmenté de ces fonctions tout-terrain révolutionnaires. A savoir également que TopChair-s propose différentes options pour personnaliser le fauteuil.

Illustration
Estimez le prix de votre futur monte escalier!Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez